<< ACTUALITÉS

Journée mondiale de la santé 2022
Se chauffer, se nourrir ou se soigner ?
Un dilemme inacceptable !

7 Avril 2022 - Journée Mondiale de la Santé

 Se chauffer, se nourrir ou se soigner ? Tel est l’inacceptable dilemme auquel se heurtent la plupart des personnes en détresse qui font appel aux Restos du Cœur.

Martine en est un triste exemple… En plus de devoir subvenir à ses propres besoins, elle a également deux enfants à charge, Arthur et Alice. Le fournisseur d’énergie de cette maman lui a récemment envoyé une demande d’acompte mensuel de 660 euros, plus du triple de la somme qu’elle payait auparavant ! Totalement désemparée, elle n’a pas eu d’autre choix que de payer pour éviter un décompte annuel trop élevé…

Résultat ? Depuis bientôt deux mois, Martine et ses enfants vivent à trois dans une seule et même pièce. Et même en s’efforçant de chauffer son appartement le moins possible, elle n’a plus les moyens de payer autre chose que la nourriture.

Je vous parle de Martine, mais je pourrais vous citer tant d’autres personnes qui connaissent la même précarité. La nourriture est bien évidemment essentielle à la vie, mais elle est loin d’être suffisante.

La plus grande partie de la crise du Covid-19 est peut-être derrière nous, mais elle continuera à affecter durement et pour longtemps encore les familles les plus vulnérables. Ses conséquences directes sur le coût de la vie sont de plus en plus lourdes à supporter : outre la hausse des prix des denrées alimentaires, voilà que l’énergie augmente aussi. La guerre en Ukraine n’arrange rien et accentue même ces phénomènes.

Brisons ensemble ce cercle vicieux en tendant la main aux plus démunis !

À cette occasion, je tenais, par exemple, à vous présenter les différentes actions que nous mettons en place dans le domaine des soins de santé pour les plus démunis :

Maison médicale : il s’agit d’une maison médicale pluridisciplinaire adaptée spécialement pour nos bénéficiaires parmi lesquels certains n’ont plus la chance d’avoir accès à une assurance santé.

Dispensaire : des médecins généralistes y dispensent des soins médicaux aux bénéficiaires n’ayant pas (ou plus) accès à une assurance santé. Des médicaments y sont également offerts sur présentation d’une prescription.

Espace hygiène : un service de douche et/ou un lavoir sont mis spécialement à disposition de nos bénéficiaires.

Espace parents/enfants : les parents d’enfants en bas âge peuvent venir s’y fournir en lait pour bébé, en langes, en matériel, en vêtements, etc.

Comme vous pouvez le voir, faire un don pour les Restos du cœur, c’est bien évidemment permettre à bon nombre de personnes de manger à leur faim et de se réchauffer, mais c’est aussi leur offrir un bon niveau d’hygiène et de santé. Votre don peut réellement faire la différence dans la vie des personnes les plus démunies.

Vous souhaitez rester informé de l’actualité des restos du coeur de Belgique ?

SUIVEZ-NOUS

La Fédération des Restos du Coeur de Belgique adhère au Code éthique de l’AERF. Vous avez un droit à l’information. Ceci implique que les donateurs, bénévoles et employés (ou permanents) sont informés au moins annuellement de l'utilisation des fonds récoltés.