<< ACTUALITÉS

Good Friday chez Kiabi, au profit des Restos du Cœur !

Novembre 2021

Cette année chez Kiabi, pas de Black Friday mais un Good Friday !
Partout en Europe, la marque troque cette journée dédiée aux promotions contre une bonne action.

Le vendredi 26 et samedi 27, pour tout achat en magasin ou en ligne, Kiabi reverse 0.50 € aux Restos du Cœur.

Leur objectif est de pouvoir offrir 1.000 repas à des personnes en situation de précarité.

Doriane Magnus, Leader Marketing chez Kiabi Belgique : « Avec cette campagne de soutien, nous souhaitons donner au Black Friday un autre sens, qui s'inscrit également dans notre programme Kiabi Life de responsabilité sociale d'entreprise. Avec le Good Friday, nous associons deux aspects positifs : nous proposons une mode de qualité à petit budget et nous impliquons nos clients dans une campagne de solidarité. »

9 décembre 2021- Le bilan de l'action :

Merci aux équipes et aux clients de Kiabi qui ont fait de l’action « Good Friday » un véritable succès !

L’objectif était d’offrir 1.000 repas, mais il a été largement dépassé, car nous allons pouvoir offrir 1.225 repas aux personnes qui en ont le plus besoin.

Lire la suite : Good Friday avec Kiabi

<< ACTUALITÉS

Journée Mondiale du Refus de la Misère

17 octobre 2021

 À l’aube de la Journée Mondiale du Refus de la Misère, nous tirons la sonnette d’alarme sur la précarité en Belgique
En 2020, plus d’un million de repas ont été servis par nos Restos du Cœur – une nette augmentation par rapport aux 670 000 repas distribués en 2019.

Plus de 833 tonnes de nourriture ont transité dans nos entrepôts en 2020, soit 200 tonnes de plus qu’en 2019. Le bilan de 2021 reflète déjà que la situation s’est aggravée au même rythme.

Ce 17 octobre sera célébrée la Journée Mondiale du Refus de la Misère, mais c’est un triste constat que nous établissons : la lutte contre la pauvreté est en net recul en Belgique. La crise du Covid-19 ainsi que les inondations – et leurs conséquences – ont en effet eu raison de dizaines de milliers de ménages qui jusqu’alors n’avaient jamais connu de grande précarité.

La situation catastrophique de 2020, loin d’être exceptionnelle

La hausse des repas en 2020 aurait dû rester exceptionnelle, le déconfinement et le retour à la normale de la plupart des activités auraient dû avoir pour effet de revenir à des chiffres d’avant la crise. Or, les chiffres comptabilisés depuis le 1er janvier 2021 jusqu’à aujourd’hui suivent la trajectoire de 2020 et sont déjà 50% plus élevés qu’en 2019.

La situation catastrophique de 2020, loin d’être exceptionnelle

La hausse des repas en 2020 aurait dû rester exceptionnelle, le déconfinement et le retour à la normale de la plupart des activités auraient dû avoir pour effet de revenir à des chiffres d’avant la crise. Or, les chiffres comptabilisés depuis le 1er janvier 2021 jusqu’à aujourd’hui suivent la trajectoire de 2020 et sont déjà 50% plus élevés qu’en 2019.

Une demande croissante d’aide de la part d’associations sociales

Nous devons par ailleurs faire face à une autre augmentation : de plus en plus d’associations sociales, telles que la Croix Rouge, viennent s’approvisionner – en repas ou en marchandises - aux Restos du Cœur. Grâce aux nombreux soutiens des donateurs et d’entreprises, la Fédération des Restos du Cœur tente de répondre favorablement à l’appel de ces associations en demande.

Un appel à la solidarité pour lutter contre la précarité

Ces chiffres croissants de demandes d’aides sont le reflet que la situation d’aujourd’hui est tout aussi interpellante, si ce n’est plus encore, que celle de 1985 - année de l’ouverture officielle du 1er Resto du Cœur en Belgique.

La population a en effet dû faire face à une série de crises auxquelles personne n’était préparé : crise économique, crise sanitaire liée au Covid-19, crise humanitaire due aux inondations qui ont frappé notre pays en juillet dernier. Ces crises sont loin d’être derrière nous, d’autres nous attendent inéluctablement : crise énergétique, hausse des prix probables de certaines denrées alimentaires, etc.

Se posent alors les questions suivantes : comment faire pour sortir de sa situation de précarité lorsque le coût de la vie va encore plus impacter le portefeuille ? Comment les foyers - qui jusqu’à présent arrivaient à garder la tête hors de l’eau - réussiront-ils à préserver leur statut social ? Quelle sera l’ampleur de l’effet sur la classe moyenne qui sera forcément impactée ?

Nous risquons de manquer de moyens et de marchandises dans un avenir plus ou moins proche. C'est pour cela que nous faisons appel à la population - qui en a encore les moyens - à répondre aux prochains appels de l’ensemble du secteur afin de lutter tous ensemble contre la pauvreté.

C'est pour cela également que nous vous sommes encore plus que reconnaissants. Merci d’être les donateurs et les partenaires que vous êtes.
Car c’est grâce à votre générosité que nous pouvons aider des milliers de personnes dans la précarité à retrouver leur dignité.

Lire la suite : Journée du refus de la misère 2021

<< ACTUALITÉS

Avant-première au profit des Restos du Cœur !

Décembre 2021

Le jeudi 9 décembre, rejoignez-nous pour l’avant-première du film « Mes très chers enfants » au Kinépolis de Liège à 20h ! 🤩

Un film d’Alexandra Leclère, avec Josiane Balasko, Didier Bourdon, Marilou Berry et Ben.

Nous remercions sincèrement le distributeur du film « Distri 7 » et le « Kinepolis de Liège » qui nous offrent respectivement le film ainsi que la salle et la projection du film.

Grâce à leur générosité, l’intégralité du montant que vous avez payé sera attribué aux Restos du Cœur !

Merci pour votre soutien ! ❤

Et pour vous mettre en appétit :

Chantal et Christian vivent une retraite paisible en banlieue parisienne.
Depuis que leurs enfants, Sandrine et Stéphane, ont quitté le nid, ceux-ci ne donnent plus beaucoup de nouvelles. Les occasions de se réunir en famille se font de plus en plus rares...
Quand les rejetons annoncent qu'ils ne viendront pas fêter Noël, c'en est trop pour Chantal et Christian ! Ils décident alors de leur faire croire qu'ils ont gagné à la loterie et sont devenus multimillionnaires.
Une tentative désespérée pour tenter de les faire revenir et un mensonge qui pourrait leur coûter cher...

Lire la suite : Cinéma : Mes très chers enfants

<< ACTUALITÉS

Anniversaire de la création des Restos du Cœur - 36 ans

Décembre 2021

Les Restos du Cœur de Belgique, piliers de l’aide alimentaire sur l’ensemble de notre  territoire, célèbrent le 36ème anniversaire de leur création suite à l’appel de Coluche. 

En cet honneur, une manifestation des Restos a eu lieu ce matin sur la Grand Place de Bruxelles. Le cortège s’est déplacé depuis la Grand Place vers Manneken Pis qui a enfilé le costume de Coluche, sa célèbre salopette assortie de son T-shirt jaune. 

Les Restos du Cœur sont fortement attachés à cette symbolique qui marque aux yeux de tous, 36 ans après leur naissance, leur indispensable présence quotidienne sur le terrain au service des plus démunis. Tandis que la demande d’aide alimentaire et plus largement la pauvreté en Belgique explosent, ils persévèrent dans leur action pour aider les personnes à sortir durablement de la précarité et pour le respect de leurs droits humains fondamentaux.

Le 26 septembre 1985, le comique français Coluche (Michel Colucci) dénonçait le gaspillage alimentaire de notre société de consommation et lançait son appel. Cette initiative a abouti, le 21 décembre 1985, à l’ouverture des premiers Restos du Cœur en Belgique. Ceux-ci offrent un espace accueillant et convivial visant à répondre aux besoins alimentaires de base des personnes en situation de précarité et/ou de grande pauvreté.

Jean-Gérard Closset déclare: «36 ans après la création des premiers Restos, le constat est cinglant: la situation s’est aggravée année après année depuis 1985. Pour faire face à la demande, la Fédération a élargi le nombre de Restos sur l’ensemble du territoire et en compte désormais 19. Environ 900.000 kilos de vivres ont transité par la Fédération des Restos du Cœur en 2021, soit plus de 60 tonnes de plus qu’en 2020. La Fédération doit en outre faire face à une autre augmentation: le nombre d’associations sociales, telles que la Croix Rouge ou la Main tendue, qui viennent s’approvisionner – en repas ou en marchandises - aux Restos du Cœur.»

Pour rappel, les Restos du Cœur ont servi en 2020 pas moins d’un million de repas ce qui représente une énorme hausse par rapport à l’année précédente (670 000 repas servis en 2019). Par ailleurs, plus de 833 tonnes de nourriture avaient transité cette année-là par les entrepôts des Restos du Cœur, soit 200 tonnes de plus qu’en 2019. 

La hausse du nombre des repas en 2020 aurait dû être exceptionnelle; le déconfinement et le retour à la normale de la plupart des activités auraient dû avoir pour effet de revenir aux chiffres d’avant la crise. Or, les chiffres comptabilisés depuis le 1er janvier 2021 jusqu’à aujourd’hui suivent la même trajectoire qu’en 2020.

«Dans ce contexte, nous avons lancé une récolte de fonds de solidarité afin d’offrir 5.000 repas festifs à nos bénéficiaires. Cependant, l’objectif n’est pas encore atteint. Les Restos font donc appel à la générosité de toutes et de tous pour y parvenir. Aidez-nous à aider les plus démunis en cette période particulièrement difficile pour eux,» ajoute Jean-Gérard Closset.

Lire la suite : Anniversaire de la céation des Restos du Coeur de Belgique - 36 ans

<< ACTUALITÉS

Soubry, un partenaire qui à du cœur

25 octobre 2021

Dans le cadre de la Journée Mondiale du Refus de la Misère et de la Journée Internationale des Pâtes, Soubry nous offre encore 14 tonnes de pâtes !

Depuis 5 ans, Soubry est notre partenaire de Cœur que ce soit pour nos Restos ou pour nos bénéficiaires. Au début de cette belle collaboration, nous recevions 7 tonnes de pâtes par an. Depuis l’année dernière, Soubry a doublé son don : 14 tonnes de pâtes, soit 140.000 portions que Soubry nous offre si généreusement.

C’est grâce, entre autre, à la fidélité et générosité de nos partenaires que nous pouvons garantir des repas sains et équilibrés au sein de nos Restos.

Michel Soubry, PDG de l'entreprise familiale Soubry :

"Soubry est synonyme de solidarité. En ces temps difficiles, la solidarité est plus importante que jamais. C’est la raison pour laquelle il a rapidement été décidé de livrer 14 tonnes de pâtes cette année encore.
De nombreux Belges ont été durement affectés cette année. Avec ces 140.000 portions de pâtes, nous pouvons offrir à 140.000 personnes dans le besoin un repas sain et savoureux qui, nous l'espérons, leur redonnera de l'énergie".

Cette année, nous avons aussi eu le plaisir d'accueillir Elsa, une blogueuse culinaire bruxelloise dans notre de Resto du Cœur de Saint-Gilles.

Elsa n’a pas hésité à retrousser ses manches pour de donner un coup de main en cuisine et préparer le menu du jour : des capellini sauce champignons, le tout accompagné d’un cordon bleu.
Elle a pu en apprendre plus sur le fonctionnement des Restos et de nos différents services.

Elsa, du blog Cook With Elsa :

"J’avais envie de découvrir l’envers des Restos du Cœur de Belgique, tout d’abord pour donner un coup de main à mon échelle, mais également pour pouvoir sensibiliser ma communauté. En effet, les gens en entendent parler mais ne savent pas toujours comment ça se passe vraiment. C’est le genre de projet qui m’anime énormément et je sais que ma communauté est sensible à cela, donc en parler pour les informer et leur permettre de soutenir les Restos du Cœur également était important pour moi."

Elsa

Lire la suite : RDC x Soubry 2021

Vous souhaitez rester informé de l’actualité des restos du coeur de Belgique ?

SUIVEZ-NOUS

La Fédération des Restos du Coeur de Belgique adhère au Code éthique de l’AERF. Vous avez un droit à l’information. Ceci implique que les donateurs, bénévoles et employés (ou permanents) sont informés au moins annuellement de l'utilisation des fonds récoltés.